Joseph Auquier Angilella peinture et pâte de verre

Joseph Auquier Angilella peinture céramique et pâte de verre.Salomé de Gustave Moreau

EXPOSITION DANS L'EGLISE ROMANE DE CANAC
A CAMPAGNAC EN JUILLET 2001
 
 
Joseph auquier.

 Joseph AUQUIER (de son vrai nom Joseph Angilella) est un créateur qui a soif de recherche. Il a le regard critique d'un africain qui découvre notre civilisation technologique avec tout ce qu'elle comporte de sophistication, mais aussi de barbarie refoulée. Dans ses toiles s'établit un contraste permanent entre rationnel et irrationnel, magie et science.


Après avoir expérimenté les techniques classiques, il en est venu a un éclatement de la forme et de la couleur.
AUQUIER est un grand romantique, un visionnaire,d'un caractère extrêmement émotif. Si ses tableaux sont d'un tracé violent, ils sont en fait savamment composés. S'il travaille dans la couleur c'est que sa pâte est riche, parfois coulée de lave, prenant la rutilance des émaux.
Violence, tumulte, remous, dynamisme, espaces intérieurs et extérieurs, structure et technologie, spectres, traces, images, ainsi se qualifie sa peinture. Un drame sous-jacent y est perpétuellement dominé. La lecture est rarement immédiate, les formes, les images, s'interferent et en engendrent de nouvelles. Les images se télescopent pour atteindre une densité et une signification trés forte. Toute notion de temps et d'espace est alors abolie, ou plutôt plusieurs temps et plusieurs espaces se trouvent cristallisés, contractés sur la toile.
AUQUIER s'énivre de liberté, il libère des forces qui sont en lui, c'est un visionnaire qui se laisse emporter, il va souvent a la limite du possible, certaines de ses toiles se sont arrêtés au bord du danger, en plein vertige...
Jusqu' alors, l' etre humain été exclu de sa recherche. Puis, comme une apparition, la figure humaine vient hanter ses toiles dans des nuances d' un bleu profond, couleur qui pour lui symbolise le spirituel.
Auquier invente une synthèse visuelle, une fusion picturale de la matière et de l' esprit. Il place le spirituel au centre de la toile comme pour montrer comment la sensibilité peut triompher d' une trop grande technologie.
La composition devient alors le lieu d' une rencontre entre rationnel et irrationnel, entre raison et passion et entre science et magie.

 
DSCN3575

 Auquier (whose real name is Joseph ANGILELLA) is a creator who is craving for research. He has the critical outlook of an African who discovers our technological civilisation with all its sophistication, along with its repressed barbarity. In his paintings, there is a constant contrast between rational and irrational, magic and science. After having been throngh classical techniques, he came to a split between shape  and  colour. Auquier is a true romantic, a visionary,  quite sensitive. If his  paintings have a  violent line, there are in fact skilfully arranged ( with harmony). If the works on colours, it is because his  paste is rich, sometimes lava flows, taking in the gleam of enamel. Violence, turmoil, swrirl, inner and outer space, structure and technology, spectrum, signs, images could define his paintings. An underlying drama is always present. The reading is rarely straightforward, the shapes and the images always interfere creating new ones. Images collide in order to reach a density and a deeper meaning. Any notion of time and space is then blown out or rather different times and spaces get crystallised on the canvas all at once.

 Auquier becomes intoxicated with liberty, he sets free forces that are within him. He is a visionary who goes with the flow, quite often up to the fringe. Some of  his paintings even  stopped  on  the  edge of  danger, in this  fever of space. Up to then. the  human being  has been excluded from his research. Then suddenly, as an apparition, the human face comes haunting his paintings in its shades of deep blue, the colour which svmbolises for him the spiritual.

 
DSCN3597
.
.
 
DSCN3632
.
.
 
Joseph AUQUIER les femmes, triptique, 6319

Les femmes, triptique

.
Voir le catalogue de vente des peintures de Joseph Auquier.

DSCN3603

 

 

 

Joseph AUQUIER la porte, 6297r

 Vierge

 

 

Joseph AUQUIER lo reno, 6298r2

Lo Reno

 

 

Joseph AUQUIER prière, 6323

Prière

 

 

Joseph Auquier 175

Jeune fille

 

 

PIC00246

La porte

 

 

p01

Paroxysme guerrier. Technique : huile sur bois

 

 

PIC00302

Eros

 

 

p02

Eros et Thanatos

 

 

p04

Magie et science. Huile sur toile 116 x 89 cm

  Voir le catalogue de vente des peintures de Joseph Auquier.

 

pate de verre joseph angilella auquier

Pâte de verre de cristal

"Genèse cosmique" 42 x 23 cm

Verrier des années 80

 

 

pate de verre totem joseph angilella auquier

Totem verre gravé et ceramique

 

 

pyramide Joseph Angilella

Cathédrale. Grès enfumé, cuisson au feu de bois.40 x 50 cm

 

 

Myriam et Joseph Angilella pratiquent le metier de sculpteurs depuis plus de vingt ans, de céramistes, de peintre et de verriers. Aprés leur etudes universitaires, une grande connaissance de l' histoire de l' art et des metiers d' arts et de la chimie les a poussés a approfondir le metier de sculpteurs et de ceramistes .


Aprés une période de sculpture en grès enfumées au feu de bois où les cathédrales, formes intemporelles , sites du futur, stèles, semblent surgir d' un autre espace, d' un autre temps...
Le sculpteur se libère des contraintes du matériaux , ajuste quelques formes geométriques pour créer des totems ou personnages mystérieux et magiques a forte charge symbolique.
La sculpture leur apporte une immense possibilité d' évasion et la concrétisation de leurs reves secrets.


Dernierement, ils créent des sculptures colorées aux teintes très vives.
D' une pierre calcaire ramasée alors qu' ils partaient a la recherche de fossiles sont nés des reves de recherche ou l' artiste est totalement en symbiose avec la pierre retravaillée et avec la nature.
Ce sont des sculptures-personnages en céramique où l' on retrouve la forme ou l' empeinte de ces pierres, d' où née la dualité entre le monde minéral -la pierre stratifiées et son histoire- et le monde vivant, les couleurs vives assurant le lien entre le regne mineral et humain.
Ainsi le mineral prend vie et nous renvoie à la génèse du monde. L' artiste démiurge par sa cosmogonie remodele l' univers.


Dans des oeuvres plus expressionistes, il exprime ses pulsions profondes, par le geste, triturant, eliminant l' outil pour un travail plus direct, extrudant la terre entre les doigts, il la presse, il la tord : il en né des cris, des mouvements, du dynamisme. C' est au cours de ce contact direct avec les doigts qu' il impregne ses sculptures de ses pulsions et de ses passions.
Les couleurs primaires rouge jaune bleu et le noir viennent exacerber le dynamisme, le mouvement et l' expression de la passion.

pyrmd02

Idole du futur
50 x 32cm

 

 


sclpt03

Pretresse

 


Myriam et Joseph Angilella have been working as sculptors for over 20 years, as well as ceramists, painters and glass artists.


After a University degree, a strong knowledge in History of Art, craft and chemistry lead them to deepen their knowledge in the world of sculptors and ceramists.


After a period of sculpturing with sandstone smoked with wood fire where cathedrals, (immaterial shapes, sites of the future, stelas) seem to loom up from another space, another time...The sculptor freed himself from the constraint of the material, adjusts some geometrical shapes to create totems or mysterious and magical caracters with strong symbolical undertones.Sculpting brings them a wide range of possible escapeand the materialisation of their secret dreams.Lately, they have been creating colourful sculptings in bright shades.From a limestone rock found while they were looking for fossils, dreams for new researches began to make their way through the artist's mind, who become in total symbiosys with the reshaped stone and with nature.Those are sculpting-characters in ceramics where one could see the shades, the print of these rocks, from which a duality emarges between the mineral world (the stratified stone and its history) and the living world. The bright colours create a link between the mineral and the human kingdom.Therefore the mineral comes to life and takes us back to the genesis of the world. The artist as a creator reshapes the universeIn more expressionists works, the artist expresses his deepest urge, throught the gesture, working without any instrument but his own hands. He presses the earth between his fingers, twist it. Shouts, movements and dynamism comes out. It is during this direct contact with his fingers that he impregnates his sculpting with his impulses and his passions.

The primary colours : red, yellow, blue and black, are there to strengthen, the dynamism, the movement and the expression of passion.

 

scplt02

Le cri

 

 

 

plat

Matière en Fusion
40 cm

 

 Myriam et Joseph Angilella pratiquent le metier de ceramistes potier depuis plus de vingt ans, de sculpteur, de peintre et de verriers. Apres leur etudes universitaires, une grande connaissance de l' histoire de l' art, des metiers d' arts et de la chimie les a poussés a approfondir le metier de ceramiste.
Ils ont crées des vases en porcelaine et en gres aux formes pures et elegantes, avec leur fils Denis ils les ont habillées d' emaux aux cendres de lavandes de Provence, pates de verre aux couleurs riches et somptueuses. Leur email (appele le bleu de Nimes) suggere les paysages du Midi de la France et de la Provence.
Durant la cuisson a 1300°C le feu revele des cristaux et des nucléations qui jouent avec la lumière sur une matiere riche, parfois opaque et mouvante comme la lave en fusion ou transparente comme l' eau profonde des lagons.
Les plats, veritables tableaux, evoquent la matiere en fusion, l'eau, le cosmos, la genese. Cette quette des origines, leurs recherches, le sens donne a chaque couleur, comme le bleu qui represente la spiritualité, le sens donné à la matière (les cristaux et les nucléations) en font une quette spirituelle.

Ces oeuvres de céramiste ne peuvent se detacher de leurs oeuvres de sculpteur de peintre et de verrier.

 

plat01_h

Premier etre. Plat avec cristallisations et nucléations. 40 cm

 

 

email02

Oeuf. Vase en grès email cristallin avec coulures ascendantes. 20 x 16 cm

 

 Myriam and Joseph Angilella have been working as ceramists for over 20 years, as sculptor, painter and glass artist. After a university degree, a strong knowledge in History of Art, craft and chemistry lead them to deepen their knowledge in the world of ceramics.

They have created vases in china and in stoneware with pure and elegant shapes, and with their son Denis, they decorated them with enamel (mixed with ashes of lavenders from Provence),
molten glass with rich colours. Their enamel (called the « bleu de Nimes »= the blue of Nimes) suggests the landscapes ofthe South of France.
During the fring in the kiln at 1300°C, the fire reveals crystals and images of atoms which play with the light on a rich matter, sometimes opaque and moving like lava in fusion or as transparent as the deep water of the lagoons.
The dishes, true paintings, conjure up the matter in fusion, the water, the cosmos the genesis.
This quest for origins, their research, the meaning given to each colour as the blue that symbolises spirituality, the meaning given to matter (the crystals and nucleations) corresponds to a spiritual quest.
These ceramics works could not be separated fom their works in sculpting, painting and glassmakin.

plat02

Genèse. Plat avec cristallisations et nucléations. 38 cm

 

 

poteml

Vase classique sur pied. 24 x 20 cm

 

 

Un peintre que j'aime.

salome gustave moreau
Salome de Gustave Moreau

Voir aussi nos : Sculptures - Pates de verre - Peintures

 


28 octobre 2012

Pâte de verre de cristal. Joseph Auquier Angilella Verrier des années 80

 

Peintre Ceramique Pate de verre Joseph Angilella Auquier

 

Pâte de verre de cristal

Joseph Angilella Auquier Verrier des années 80

 Peintre et céramiste il dirige la Galerie d'Art l'Arche depuis 1985.

Il a exposé de nombreux verriers des années 80.

VERRE SOUFFLE

ACONITO Pascal, ANGILELLA Joseph, BEGOU Alain, BRANLE Raymond, BUFKENS Caroline, DEGUE, GALLE Emile, GARSIN Jean Luc, GUYOT, GUILLOT Allain, DEFEURE Georges, DE FEURE Georges, LAURENT Eric, LE LONQUER François, LEROLLE Alain, LOUMANI A. et A., LUCE Jean, LUZORO Michele, MALGOUIRES Laurent, MALLEMOUCHE Olivier, MATEUS Jean pierre, MILOUS Pierre (vitraux), MONOD Claude, MONOD Isabelle, MONOD Véronique, MORIN Claude, MORIN Nicolas, PIERINI Robert et Antoine, RASPAIL Hervé, RUGLAND Reidun, SABA Marcel, SCHNEIDER : LE VERRE FRANCAIS, UNTRAUER Guy.

Joseph ANGILELLA AUQUIER a crée des sculptures en pate de verre à la fin des années 1980.

 

Joseph Angilella Auquier pâtes de verre

 Dans ces verres de cristal où jouent la transparence et l'opacité tout est dualité : le spirituel s'oppose à la matière, la technologie lutte avec la nature, la magie fait face à la science, la passion se joue de la raison, le raffinement se heurte au barbare. Le coté brut, barbare, est associé sur une même pièce à la sophistication.


Si l'on trouve une symbolique proche de la mythologie, de l'homme Prométhée, du mythe d'Icare ou de l'enfer de DANTE, c'est une recomposition de l'art du passé avec l'art du présent. La matière représentée par la technologie, serie de signes mécaniques-industriels, la nature (roches-stratifications géologiques), l'humain (le corps, l'esprit, l'homme) s'opposent en une synthèse visuelle. L'homme suit une sorte de chemin initiatique, ponctué d'une série de signes, pour aboutir à la connaissance.


L'analyse de ses oeuvres dégage deux types d'éléments toujours présents qui se fortifient l'un l'autre tout en se complétant. Exaltation de la beauté de la nature, du corps féminin ou de notre monde informatique et industrialisé et inquiétude de l'artiste qui voit l'être humain broyé par la mécanique qu'il ne maîtrise plus, sont en dualité permanente.
Mais l'artiste se ressource dans cette matière riche et minérale, qu'il veut proche du magma originel et de la lave en fusion, comme a l'origine du cosmos, c'est pour lui la quête des origines.


Cette oeuvre de sculptures de pâte de verre de cristal ne peut se détacher de son oeuvre de céramiste et surtout de son oeuvre picturale.

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (2)

 

 Envol. Pate de verre de cristal de Joseph Angilella Auquier 1988

 

In these glasses of crystal when transparency and opacity intervene, everything is duality : the spiritual is opposed to the matter, technology fights against nature, magic is facing science, passion titillates reason, refinement goes against barbarous. The rough and barbaric side is associated on the same item with sophistication.
If one finds symbolism near mythology, Prometheus, or the myth of Icare or the Hell in Dante's work, it is a mixture between the art of the past and the art of the present. The matter represented by technology, series of mechanical and industrial signs nature (rock, geological stratification), human (the body, the spirit, the man) are opposed together in a visual synthesis.
The man follows a kind of initiation quest, punctuated with a series of signs, to finally end in wisdom.
The analysis of his works brings out two types of elements alway's present, which strengthen and complete one another. Exhalation of the beauty of nature, of the woman's body, or of our computerised and industrialised world but also the worries ofthe artist, who sees the human being broken down by the mechanism he can no longer control, are constantly in duality.
However the artist finds his inspiration in this rich inorganic matter, which he wants as close as possible from the original magma and the molten lava, like at the beginning of the cosmos. It is for him the quest for origins.
This sculptural work in molten glass must be coupled with his works in ceramics and above all his paintings.

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (3)

 "Le couple et la comete" 47 x 24 cm

 

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (4)

 

La chute d' Icare. Pate de verre de cristal de Joseph Angilella Auquier 1989

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (5)

  Icare  51 x 21 cm. Pate de verre de cristal

 

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (6)

 

 "La vague aux ames" 42 x 26 cm

 

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (7)

 "Matiere et esprit"

 

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (8)

 

 "Le couple et la comete" 47 x 24 cm

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (9)

 "Diablotin"

 

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier (10)

 

 

Pate de verre Joseph Angilella Auquier

 Visage et pyramide. Pate de verre de cristal de Joseph Angilella Auquier 1989

 

Voir aussi nos :
Ceramiques -Sculptures -Peintures
Photos expo Auquier

La pâte de verre

Grande Dame du verre artisique, la pâte de verre est souvent confondue avec le moulage ou casting. Pourtant, même si les techniques sont assez proche, la pâte de verre possède une histoire antique et contemporaine ainsi qu'une réelle spécificité.

Etienne Leperlier, artiste, pionnier de la pâte de verre contemporaine, manie avec dexterité cette technique rigoureuse avec son frère Antoine Leperlier. Il nous explique son point de vue.

"Je ne sais pas moi-même si je fais encore de la pâte de verre, commente-t-il. La spécificité de cette technique consiste à maîtriser la coloration dans la masse, ce qui n’est pas simple. Les techniques ont évolué rapidement avec des artistes comme Tessa Clegg ou Diana Hobson. Quand François Decorchemont a débuté, il appelait son travail pâte de verre à la cire perdue. Ce qui constituait déjà une évolution. Même Émile Gallé se vantait d’en faire, alors qu’il n’y a jamais touché de sa vie ".

Technique

La Pâte de verre est un procédé de mise en forme à froid de verre concassé ou broyé en poudre, parfois agglutiné en pâte par un liant, disposé dans des moules en matériaux réfractaires, puis recuit vers 800°. Le verre pulvérisé mélangé à des éléments agglutinants peut être directement mis en place au pinceau dans des moules qui restent souvent ouverts, selon le procédé de l’estampage. Les morceaux de verre concassé peuvent également être disposés dans un moule à la cire perdue ainsi que dans un réservoir qui le surplombe et s’écouler pendant la cuisson dans l’espace ménagé

Pour les grosses pièces, le refroidissement, effectué dans le même four, est très long, pouvant durer jusqu'à plus d'une semaine, ce qui explique le prix de revient élevé des oeuvres.

Historique de la technique

Très ancienne, antérieure à la découverte du verre soufflé à la canne, cette technique fut superbement utilisée par les Phéniciens et les Egyptiens, avant de tomber en désuétude pendant plusieurs siècles. Les trésors des tombes pharaoniques en fournissent d’abondants vestiges: amulettes, bijoux, décors précieux du mobilier funéraire. Ce n’est qu’à la fin du XIX siècle, que la Pâte de verre fut redécouverte par Henry Cros (1840-1907), sculpteur symboliste passionné d’archéologie, qui en fit son matériau d’élection.

Durant la pèriode Art déco, Francois Decorchemont et Gabriel Argy-Rousseau innovent chacun de leur coté et découvre de nouvelles possibilités techniques.

De nombreux artistes comm Jean Arp, Salvador Dali l'ont approché dans les années 60. Antoine et Etienne Leperlier, petit fils de Françoiss Decorchemont, la revitalisent au niveau artistique international

En Angleterre Keith Cummings, Diana Hobson et Tessa Clegg, Aux Etats-Unis James Watkins et David Reeckie, Au Japon Etsuko Nichi et bien d'autres, réhabilitent cette technique qui procure à chaque fois une émotion si profonde.